Bio

Née dans le nord de la France (1985), j’ai approché l’estampe à l’Ecole supérieure ESTIENNE à Paris, puis l’image à l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles. Utilisant la photographie, le dessin et le collage, mon travail embrasse notre relation au sauvage, notre place dans l’anthropocène et se déploie en chapitres où l’édition tient une place de premier choix . Cahier de doléances a remporté le prix du jury des Boutographies, puis le prix coup de coeur de la Bourse du Talent à la BnF et le prix du jury du festival Maison Blanche.  J’ai présenté mon travail aux Rencontres d’Arles en 2010, puis dans divers festivals de photographie comme celui de Phnom Penh (Cambodge), de Kaunas (Lituanie), ou de Lianzhou (Chine) et à l’invitation des galeries AK* (Luxembourg), EXP12 (Berlin), Immix (Paris), le Magasin de jouets (Arles), L’Oiseau (Paris), ainsi qu’à l’Institut Français de Lituanie.

 Lauréate en 2014 du prix Carte Blanche PMU, j’ai exposé les Immobiles au BAL et publié un livre éponyme aux éditions Filigranes, la même année verra la sortie de ma première monographie Chiens de fusil aux éditions Bec en l’air. Attachée à l’objet imprimé, j’ai publié en 2016 un livre rare and everything becomes nothing again, et Survivalists aux éditions Fuego Books en 2017.